Le tir à l'oiseau

Le tir à l'oiseau, rituel remontant au Moyen-Âge est une tradition remarquable qui réussi à traverser les bouleversements historiques.

Ce jeu était incité par les rois de France car en développant l'émulation entre les archers et arbalétriers (puis arquebusiers ...), il permettait de maintenir partout la présence d'hommes habiles pouvant être utiles en cas de guerre. Chaque année, le Roi du Papegeai (perroqquet) bénéficiait de l'honneur et de la renommée mais aussi de privilèges fiscaux.

Organisé un peu avant Pâques ou le 1er mai, il se déroulait sur 2 jours. Une parade en ville le 30 avril présentait l'oiseau de bois appelé aussi "papegai". Le lendemain, les tireurs devaient faire choir l'oiseau placé en haut d'une perche, fixé à une tour ou sur un toit. L'archers ayant abattu l'oiseau était déclaré "Roi" de sa compagnie.

Un archers devenu roi trois années consécutives était proclamé "empereur à vie de sa compagnie.

Tir a loiseau

Aujourd'hui, les compagnie ou club perpétuant ce rituel, ne pouvant pas toujours tirer l'oiseau en haut d'une perche de 30 mètres (raison de sécurité), effectuent ce tri à l'horizontale à une distance variant de 15 à 50 mètres selon l'organisateur. Le roi doit confectionner lui-même l'oiseau pour le concours de l'année suivante. Pour les jeunes archers, celui qui arrive à tirer l'oiseau est appelé "Roitelet".

Les archers tirent une flèche l'un après l'autre, selon l'ordre établi par le capitaine, jusqu'à l'abat de l'oiseau. Lorsque l’oiseau est abattu, les chevaliers viennent constater et ramènent l’oiseau avec la flèche du vainqueur.

S'en suit un repas festif pour honorer le nouveau Roi et le nouveau Roitelet de la compagnie.

source : Archers, la passion du tir à l'arc

 

Oiseau 2    Oiseau

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×