Edito

ARDIN AU CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPE

15 octobre 2012

Qualifié de justesse cette année pour le championnat de France par équipe de club de tir en campagne, Ardin présentait cette année une équipe.

Grâce au concours de Candé, l’équipe hommes avait réussi à sauver sa place parmi les 38 premières équipes hommes de club de tir en campagne en France. Réaliser plus de 950 points n’est pas à la portée de tous les clubs et cette sélection, difficile, représente pour notre petit club bien des efforts aussi bien sur le plan sportif que sur le plan financier.

Habitué maintenant depuis de longues années à cette compétition, le club présentait cette année encore, une équipe inédite. En effet, avec Fabienne comme capitaine d’équipe, les trois tireurs (une arme différente obligatoire) étaient Nicolas en barebow, Fabien en compound et Christophe en classique.

Steve, présent et performant à tous les concours de sélection, fût tout au long de l’année un remplaçant de luxe en cas de défaillance de Nicolas. Malheureusement, l’équipe ne pouvait comprendre que 3 tireurs…

Le « petit » nouveau de l’équipe était sans nul doute Nicolas qui, pour sa première année de compétition, découvrait à cette occasion son premier championnat de France.

Fabien, barebow il y a 2 ans, tirait cette année en compound pour, comme la dernière fois, permettre au club de présenter une équipe.

Christophe avait laissé le compound pour reprendre son classique.

La stratégie mise en place par notre capitaine et approuvée par tous était simple : Christophe prenait ses repères pour estimer les distances et tirait en premier. Fabien devait poursuivre et enfin Nicolas tirait le dernier au piquet bleu.

Le vendredi, le tirage au sort nous avait désignés avec l’équipe de Suresnes pour débuter le concours à la cible 6.

Le lendemain donc, après les présentations d’usage, le capitaine de Suresnes nous confiait que la première chose qu’il avait faite en rentrant à l’hôtel la veille était de regarder sur Internet pour savoir « qui », «quoi », « comment », « ou » était Ardin ?

Une commune du Poitou Charentes de 1200 habitants environ… Merci Wikipédia !

Cette première cible, la 6, bien négociée, était idéale pour nous mettre en jambes : une gaz à environ 24 mètres, presque à plat, en sous-bois mais assez bien éclairée.

Les cibles s’enchainaient et progressivement, malgré la présence de Gérard Douis à Suresnes (ancien archer olympique, détenteur de nombreux records de France…), Ardin prenait l’ascendant sur son vis-à-vis du jour pour compter finalement 25 points d’avance.

Classé 28ème la première journée, l’essentiel était assuré pour l’équipe : faire mieux que son classement national (37ème). Une première journée donc bien réussie selon nos capacités, passée avec une équipe de Suresnes très agréable et conviviale. L’occasion aussi pour Gérard Douis de se rappeler quelques bons souvenirs avec Francis, le père de Fabienne.

La deuxième journée, commençait très bien !!!! A 6H05, un petit arrêt (heureusement sans conséquence) pour présenter papiers et autres formalités aux forces de l’ordre à Coulonges et c’était parti pour un trajet sous des trombes d’eau !!!!

Si la veille le temps avait été assez clément, la seconde journée réservait de beaux moments. En alerte orange pour la pluie et le vent, le club de Montlouis pouvait s’attendre à tout moment à l’annulation de la compétition de la part de la Préfecture.

C’est donc sous des litres d’eaux que l’équipe montait le matériel et rejoignait le terrain d’entraînement… et surtout le tivoli salvateur de l’organisateur. Après de longues minutes d’attente, il fallait y aller. Parapluie ouvert d’une main, l’arc de l’autre et les pieds dans la boue, on arrivait après 10 minutes de marche devant notre première cible. Et là, accompagné d’un arbitre et de l’équipe d’Auxerre (notre vis-à-vis du jour) ce fût une longue attente. Interminable.

Chacun recroquevillé sous son pépin, on attendait les ordres. Environ 20 minutes plus tard, notre arbitre recevait un message et nous donnait le signal de départ. On n’avait pas fait tout cela pour rien ! Tirer une seule flèche par cible (12 à faire) ça se mérite !

Notre première cible, une 60 cm à 45 mètres nous faisait face. Enfin pas vraiment face car en fort dévers et au bout d’une allée d’arbres, on la distinguait à peine entre les gouttes qui formaient un rideau de pluie. Peu importe, on l’avait tirée la veille à 53 mètres sur un blason de 80 cm et on l’avait très bien réussie !

Incapable de voir aux jumelles, on ne pouvait même pas entendre les impacts en cible tellement le bruit de l’eau et du vent masquait tout l’environnement. Arrivés en cible, bien mauvaise surprise : Christophe avait fait une belle paille, pas très loin de la flèche à Nicolas. Seul Fabien de notre équipe avait tiré en cible : 3 points. Joli départ et déjà 7 points de retard sur Auxerre qui nous servait de base pour éviter la dernière place…

Nicolas, en peine avec ses repères au visage sur les premières flèches, prenait l’eau à plein nez… (Spéciale dédicace pour Nico…)

Après plusieurs cibles, l’équipe retrouvait quelques sensations mais restait encore à plus de 10 points derrière Auxerre. C’est très progressivement que l’on revenait à seulement 4 points avant la dernière cible, le birdie 20 mètres.

Auxerre tirait en premier : 3 pour le compound, 1 pour le classique et une paille pour le barebow. Tout devenait possible surtout que Nicolas, qui tirait en premier sur les birdies, plantait un superbe 4 au piquet bleu. Fabien enchainait lui aussi avec un 4. Egalité, avant la dernière flèche de Christophe. Après quelques hésitations, un 5 clôturait la journée et la saison campagne 2012 du club d’Ardin.

Encore une fois, ce championnat de France par équipe sera pour Ardin une vitrine importante aux yeux de beaucoup mais aussi une série de bons souvenirs, aussi bien sportifs qu’humains.

Christophe  

ARDIN SAUVE SA PLACE

Septembre 2012

Comme tous les ans depuis quelques années, le club de Candé (49) organise chaque fin de saison un des derniers concours campagne en France. A seulement quelques jours des dates limites de qualification pour le championnat de France par équipe, c’est pour beaucoup de clubs l’occasion de préparer au mieux ces championnats et pour d’autres la dernière chance de qualification…

Ardin était là pour sauver sa place en améliorant son score en équipe homme. Classé à la 38ème et dernière place qualificative, les chances de se voir éliminer du « cut » au dernier moment étaient grandes.

Ce concours était aussi l’occasion pour l’équipe femmes de tenter l’impossible : faire plus de 850 points pour se qualifier. Un chalenge difficile car Emilie n’a que quelques séances d’entrainement en barebow et Magali reprenait son compound pour l’occasion. Mais l’essentiel était de « sortir » une équipe femme.

Emilie, qui avait encore une fois fait l’effort de se surclasser en junior pour faire l’équipe, avait dès le début de la compétition quelques difficultés avec son latéral. Malgré de bonnes volées et une première place dans sa catégorie, son score ne suffirait pas à atteindre l’objectif de la journée. Peu importe, ce concours confirmait la décision d’Emilie : rester en barebow.

Magali avait aussi de bonnes volées et appréciait, comme à Poitiers lors de son premier campagne, l’esprit de cette discipline. Là aussi le manque d’expérience se faisait sentir et, en battant son record personnel de plus de 10 points établi à Poitiers, elle terminait 5ème en compound femme.

Fabienne, réalisait un bon score à seulement 4 points de son record. Elle finissait première en senior femme classique.

Par équipe, les filles d’Ardin terminaient première mais sans pouvoir malheureusement s’approcher des 850 points, le seuil de la qualification. Ce n’est que partie remise pour les prochaines années.

Steve, en sans viseur chez les vétérans, perdait encore une fois de précieux points sur des cibles difficiles. En terminant 5ème de sa catégorie, il réussissait tout de même à battre son record personnel.

Même constat pour Nicolas qui, très motivé pour se qualifier, explosait son record de près de 20 points. Classé 5ème en barebow senior homme, il assurait l’essentiel pour l’équipe avec un score proche des 300 points.

Fabien, en compound homme, était sans conteste à court d’entrainement cet été. Avec une 8ème place, il assurait son score et permettait surtout à l’équipe homme de s’offrir une chance de se qualifier.

En classique homme, Christophe terminait 3ème avec un score légèrement en dessous de son niveau annuel.

A l’arrivée des pelotons, les calculs par équipe se faisaient rapidement. Ardin améliorait tout juste son score de 5 points mais se donnait de l’air au classement. En effet, ces 5 points suffisaient pour dépasser 3 équipes au classement national et la qualification au championnat de France était assurée. Avec une 4ème place par équipe sur ce concours, l’objectif était rempli.

Christophe  

ERIC ET RAYMOND PRENNENT LE LARGE…

Le 3 novembre 2012

En cette fin de saison extérieure, qui coïncide toujours avec la pleine saison estivale, Eric et Raymond étaient les seuls courageux du club à se déplacer au dernier fédéral de la saison.

Oléron, bien connu pour ses touristes, ses ports de pêche, ses huitres, ses moules, ses éclades et son vent… peu importe, ils avaient envie de goûter l’air marin !

Pour Raymond, pêcheur émérite en eau douce comme en mer, l’acclimatation fût facile. Avec un très bon score, il prenait la seconde place chez les vétérans.

Eric, avait ce jour-là le pied certainement moins marin. Sans parler de mal de mer, la cible devait bouger dans son viseur car il réalisait un de ses plus mauvais scores de la saison. Classé 8ème chez les seniors hommes classiques, ce concours restera (jusqu’à maintenant) un de ses plus mauvais souvenirs…

Christophe

 

LE CHAMPIONNAT DE FRANCE A CLISSON

le 2 novembre 2012

Contrairement aux longues heures de route pour arriver l’an passé à Val d’Isère, cette année le déplacement était beaucoup plus court. En effet, c’est à Clisson (44) que se déroulait du 28 au 31 juillet 2012 le championnat de France individuel de tir en campagne.

6 tireurs du club étaient sélectionnés pour ce championnat mais seulement 3 pouvaient être présents. Raymond, Fabienne et Christophe ne pouvaient pas se libérer à ces dates.

Ross en benjamin, Mathis et Gwenaël en minime allaient donc représenter notre « petit » club à ce championnat de France.

Mathis et Gwénaël partaient avec déjà une bonne expérience car Clisson était le 3ème championnat de France auquel ils participaient. Pour Ross, ce sera la découverte des concours nationaux.

Dès le début des tirs et pour une bonne partie de la journée, le temps était à la pluie ce qui allait perturber bon nombre de tireurs.

Classé 6ème au classement national en benjamin, Ross partait sans vraiment d’ambition car l’essentiel était déjà d’être sélectionné dans les 16 premiers pour tirer ce championnat. Après quelques soucis de réglages et de « prise de repères », Ross terminait finalement 11ème de ce championnat de France avec le sentiment de pouvoir faire beaucoup mieux…

Gwénaël, malgré les bons scores réalisés cette année (record régional et de nombreux tirs à plus de 300 points), n’arrivait pas à retrouver la motivation nécessaire pour s’entraîner et préparer correctement sa compétition. Avec 60 points de moins que sa moyenne annuelle, Gwénaël terminait seulement 23ème alors qu’il était classé 14ème au classement national.

Mathis, 16ème au classement national, était très investi les dernières semaines avant le championnat. Il partait en confiance sur ses possibilités actuelles et sur ses réglages. A l’aise sous la pluie, Mathis engrangeait les points au fur et à mesure des cibles. Après les 24 cibles, un résultat inattendu mais très mérité : 326 points !!!

4ème au championnat de France avec un nouveau record régional, Mathis a réussi complétement son championnat. Bravo !!!

Christophe

NICOLAS EN QUETE DE LA QUALIF…

le 1er novembre 2012

Encore en course pour se qualifier au championnat de France de tir 3D, Nicolas participait aux deux jours de compétition organisés par le club de Blanquefort en Gironde.

Avec plus de 100 clubs présents et 270 tireurs sur les deux jours, ce concours international était une belle occasion pour Nicolas de retrouver ses connaissances locales et d’améliorer sa moyenne pour tenter de se qualifier, dès sa première année de tir, au championnat de France de la discipline.

Le premier parcours du samedi, « raté » selon l’auteur, était vite oublié. En effet avec 322 pts sur la seconde partie du parcours, Nicolas se rattrapait très largement en réalisant le meilleur score de la compétition. Avec 569 points, il battait son record et surtout se rapprochait du « cut » pour le championnat de France. Classé 3èmede ce concours, tout allait se jouer le lendemain.

Encore une fois, avec un début de tir en dessous de son niveau, Nicolas partait avec un handicap. Bien dans son tir sur le deuxième parcours, cela ne suffisait pas pour remonter assez sa moyenne annuelle.

Il terminait encore une fois 3ème du concours avec une moyenne annuelle à seulement 10 points des championnats de France. Partie remise pour l’année prochaine, l’expérience en plus.

Christophe

LE CHAMPIONNAT DE FRANCE A CLISSON (44)

le 25 juillet 2012

Du 28 au 31 juillet aura lieu à Clisson le championnat de France de tir en campagne.

Parmi tous les archers de l’Autize sélectionnés, seulement 3 pourront être présents et disputer le championnat. Encore une fois, parmi tous les représentants du Poitou Charentes, ce sera notre club le plus représenté.

Bien que nous n’ayons très peu de chance de réaliser un podium, l’essentiel est déjà de se sélectionner car les quotas à réaliser sont toujours aussi difficiles.

Nos trois tireurs sélectionnés et présents sont :

  • Ross chez les benjamins qui a fait une très belle saison et est pour le moment 6ème au classement national.

  • Gwénaël, classé 15ème au classement national en minime.

  • Mathis, classé 18ème au classement national minime.

L’objectif sportif pour tous sera de conserver au moins cette place lors des championnats de France mais avant tout de se faire plaisir en se confrontant à des archers de toute la France.

Bonne chance à tous et surtout bon weekend !!!

Christophe

 

CHAMPIONNAT REGIONNAL ET DEPARTEMENTAL FITA A NIORT

le 24 juillet 2012

Plusieurs tireurs d’Ardin avaient fait un court déplacement à Niort pour disputer le championnat régional de tir olympique.

Ross, après une semaine de séjour avec sa classe, était un peu à court d’entraînement. Sans faire un très bon score, il réussissait tout de même à s’imposer assez facilement dans sa catégorie et devenait champion départemental et régional de la discipline.

Luc, après quelques changements techniques, avait, encore une fois dès les premières volées un peu de mal à retrouver son geste. En progrès sur le second tir, il se classe 6ème du qualificatif et, contraint par ses obligations, ne pouvait disputer les finales de l’après midi. Il terminait 3ème au niveau départemental.

Raymond, avec un score conforme à sa moyenne annuelle, était 4ème du qualificatif et parvenait à se hisser en demi-finales. Face au premier du qualificatif, Raymond avait à un match difficile. Avec de très bons scores sur les duels, il parvenait à inquiéter son adversaire sur de nombreuses flèches. Il s’inclinait de très peu sur chaque volée et terminait 3ème du régional et second du départemental.

Maxime confirmait son dernier score en concours en passant une nouvelle fois les 400 points. Classé 14ème après le tir qualificatif, il s’inclinait dès le premier tour contre le 3ème et terminait 14ème au régional et 9ème au départemental.

Frédéric, dont l’objectif était de passer les 500 points, commençait lui aussi assez mal ses tirs. Se reprenant sur le second, il terminait 13ème au qualificatif. Battu comme Maxime dès le premier duel, il ne pouvait améliorer son classement régional et terminait 8ème au départemental.

Fabien non plus n’avait pas de chance avec les duels. Avec son meilleur score de l’année, et à seulement un point de son record, il terminait 5ème du qualificatif. Face au 12ème pour son duel, l’objectif était tout à fait réalisable. Malheureusement battu de quelques points seulement, il terminait 9ème du régional mais tout de même 3ème du départemental.

Christophe

POITIERS, LE JOUR D’APRES…

Le 23 juillet 2012

Pour la deuxième journée à Poitiers, aucun changement climatique notable n’était constaté… Heureusement car Ross et Steve avaient décidé de passer une soirée DVD, sur place, dans leur camping car.

Contrairement à la veille, Ardin présentait une équipe. Un pari fou car c’était une équipe femme qui nécessitait des changements d’armes importants. Peu importe, Emilie et Magali avaient accepté, sans contrainte (), une semaine plus tôt de changer d’arme…

Ainsi, Emilie passait sans viseur et Magali en compound. Elles avaient donc fait leurs réglages lundi et samedi pour Emilie (Brevet oblige), et lundi et jeudi pour Magali. Très large donc … mais le principal était de présenter une équipe.

Emilie, qui avait comme obstacle supplémentaire le sur classement en junior (piquet bleu au lieu du blanc), commençait très bien la journée. Avec une moyenne de 10 points sur les premières cibles, les points « s’engrangeaient  facilement». Fléchissant sur la deuxième moitié du parcours, avec des problèmes de latéral, elle terminait tout de même après seulement deux entraînements avec un super score ! Première de sa catégorie, elle établit le record de ligue et se classe 2ème au classement national. Belle performance pour un essai !

Magali aussi démarrait bien sa journée. A mi-tir avec 142 points, elle fatiguait malheureusement sur la deuxième partie du parcours, beaucoup plus physique, avec seulement 112 points. Classé seconde en compound dame, le tir en campagne en poulie aura été une bonne expérience !

Fabienne, un peu plus à la peine que la veille à cause d’une ambiance «peu joyeuse» dans son peloton, réalisait quand même son troisième score de l’année et s’imposait chez les seniors femmes.

Première place également pour Christophe qui améliore du même coup son troisième score de 2 points.

Raymond, beaucoup plus régulier que le samedi malgré encore quelques pailles, améliorait lui aussi sa moyenne en terminant 4ème chez les vétérans.

Steve, qui avait quelques séquelles de sa chute, limitait les dégâts en terminant 4ème et en augmentant lui aussi sa moyenne annuelle.

Victor et Maxime, les « inséparables » cadets en campagne ont réussi leur tir. Victor, 3ème du concours, explose son record de 25 points et fait un bond au classement national et Maxime, second loin derrière le leader du classement national, améliore lui aussi sa moyenne annuelle de près de 5 points.

Gwénaël, seul minime du club à s’être déplacé, s’imposait d’un point dans sa catégorie face à 4 archers hors région. En augmentant sa moyenne de près de 8 points, il assurait sa qualification au championnat de France.

Ross, encore premier, assurait lui aussi sa qualification au championnat de France en augmentant de 13 points sa moyenne nationale.

Par équipe, les filles s’imposaient mais échouaient d’une vingtaine de points pour la sélection au championnat de France. Peu importe, toutes semblent être partantes pour Candé le 9 septembre, dernière chance pour le club de qualifier ses équipes au championnat de France.

Christophe

NICOLAS RETOURNE A SAINTES…

le 22 juillet 2012

Pour son 3ème concours 3D, Nicolas retourne à Saintes pour encore améliorer sa moyenne sélective pour le championnat de France. Après le tir de la veille à Poitiers, c’est un week-end complet et multidisciplinaire !

Après un premier parcours un peu juste (246 tout de même…), il se rattrapait très bien sur le tir après la pause avec 294 points. Encore un signe qui montre que Nicolas a tout à fait le niveau pour se sélectionner, si, comme souvent dans les parcours 3D, le premier tir est mieux réussi.

Ce score lui permet quand même de bien remonter au classement et de continuer sa progression pour préparer les 2 ou 3 concours qui lui restent avant les championnats.

Christophe

FABIEN AU CIRCUIT NATIONAL

le 17 juillet 2012

Fabien est depuis plusieurs années maintenant dans le groupe de progression régional. Cette année, le déplacement prévu par la ligue était la deuxième étape du circuit national à Riom près de Clermont Ferrand.

Avec comme objectif le passage des 600 points, Fabien commençait bien sa compétition en réalisant 305 points à la pause.

Malgré quelques erreurs dans le second tir et un peu de fatigue, Fabien établissait son meilleur score cette saison avec 590 points. Classé 72ème à seulement 2 points de son record personnel, ce week-end aura été positif à plus d’un titre pour relancer sa saison.

Christophe

ARDIN A POITIERS POUR DU CAMPAGNE

le 16 juillet 2012

Week-end très chargé pour le club de Poitiers qui organisait sur la commune de Croutelle 6 départs de concours en 2 jours : le samedi comme le dimanche 1 campagne et 2 départs fédéral… Avec un parcours agréable en sous bois, le club de Poitiers avait même utilisé une forte pente à la cible 14 qui avait surpris bon nombre d’archers.

Pour les tireurs d’Ardin, sans équipe ce jour là, il n’y avait pas d’autre objectif que d’améliorer ses moyennes nationales.

Ainsi, en Benjamin homme, Ross devait absolument améliorer sa moyenne pour assurer sa place au championnat de France. En effet, le score de Verruyes n’était pas du tout représentatif car des soucis de palette avaient fortement gêné Ross. Avec 269 points, il assurait définitivement sa qualification et remportait la compétition dans sa catégorie.

Maxime en cadet est à court d’entraînement actuellement. Classé second, il améliorait tout de même sa moyenne nationale avec 20 points de plus qu’à Verruyes.

Raymond, un peu plus à la peine qu’à l’habitude, retombait dans ses travers et perdait de nombreux points avec des flèches hors cible. Avec son plus petit score de la saison, il termine 4ème chez les vétérans.

Steve, en sans viseur chez les vétérans, réalisait une bonne performance avec son second score de l’année malgré une chute et des douleurs dans le poignet. Avec 246 points, il termine 3ème dans sa catégorie.

Nicolas, en progrès à l’entraînement, confirmait sa forme et battait son record en terminant 3ème chez les seniors hommes barebow.

Fabienne, dans un peloton très agréable en compagnie du célèbre « Jacqouille » passait de très bonnes volées et finissait première à un point seulement de son meilleur score de l’année.

Christophe en sénior homme classique remportait la compétition en augmentant d’un point … sa moyenne annuelle.

Christophe

A THOUARS POUR LE REGIONAL ET LE DEPARTEMENTAL FEDERAL

Le 15 juillet 2012 

Traditionnellement, le championnat de ligue fédéral est le championnat qui rassemble le plus de tireurs. Avec près d’une centaine d’archers sélectionnés, ce fût encore le cas cette année malgré un déplacement à Thouars, ville excentrée dans la région pour beaucoup de clubs.

Parmi les 7 benjamins inscrits, Ross avait de bonnes chances de bien figurer. Même si l’objectif premier est le score, un titre départemental ou régional est aussi une satisfaction. Ross a pu réussir les deux objectifs : le titre et le score ! Premier du concours avant la pause avec un point d’avance, Ross devait fléchir sur la deuxième série. Deuxième au niveau régional, record personnel encore battu avec 600 points, il remportait le titre de champion départemental.

Thomas, après avoir découvert le tir campagne à Verruyes, découvrait le tir fédéral. Certainement nouvel admirateur de Luc, habitué des « étourderies », Thomas, ne sachant pas qu’il fallait tirer 6 flèches, n’en tirait que 3 à la première volée… Que font les entraîneurs à Ardin ??? Avec un score tout de même satisfaisant pour Thomas pour un premier concours dans le vent, il termine 7ème du régional et 3ème au niveau départemental. Belle progression après seulement quelques mois de tir.

Emilie, en cadette, terminait en tête le premier tir. Avec 3 points d’avance sur la seconde et 11 sur la troisième, le podium était loin d’être joué avec en plus un vent très perturbant. La 5ème volée du second tir allait être difficile à gérer pour Emilie qui tirait déjà depuis le matin. Emportées par le vent, plusieurs flèches allaient descendre la moyenne. Finalement 3ème du régional, elle terminera seconde du départemental.

Magali, comme la majorité des archers de l’Autize, tirait le premier fédéral de la saison. Avec une belle remontée sur la deuxième série, elle réussissait à se hisser sur la deuxième marche du podium régional. Egalement seconde au départemental, c'est une juste récompense pour les progrès réalisés cette saison.

Raymond, sur quelques flèches, retrouvait son « cou de patte » légendaire et gérait au mieux le vent. Bien en place, il termine 5ème chez les vétérans au régional mais, belle satisfaction, champion départemental. Encore une fois, les quelques pailles allaient malheureusement descendre le score qui aurait pu être bien meilleur.

Comme le matin pour le FITA, Régis et Frédéric ne se lâchait pas dans le classement. En passant tous les deux les 500 points dans le vent, Régis terminait 21ème et Frédéric 20ème du régional.

Au classement départemental, Régis était 11ème et Frédéric 10ème.

Eric, toujours en forme comme le matin, passait les 550 points et terminait 16ème du classement régional et 8ème au niveau départemental.

Christophe, 6ème du régional terminait 4ème au niveau départemental.

Fabien, 5ème du régional terminait 3ème au niveau départemental.

Sur 11 équipes inscrites au niveau régional, Ardin 1 avec Eric, Fabien et Christophe terminait deuxième derrière encore une fois Ruelle 2 points devant Poitiers. L’équipe 2 avec Régis, Raymond et Frédéric terminait 8ème.

Ardin 1 remportait le titre par équipe départemental devant Thouars et Courlay et Ardin 2 était 5ème.

Christophe

ARDIN DANS LE VENT

le 14 juillet 2012

Plusieurs tireurs ont fait le déplacement chez nos amis du nord, les Archers de la Trémoille à Thouars pour tirer un des derniers FITA de la saison.

Ross, inscrit en benjamin, avait beaucoup de mal à maîtriser le vent dans la première série. Très en dessous de ses scores habituels, il renversait la tendance sur la deuxième série en battant son record personnel avec près de 60 points de plus qu’au premier tir. Classé second, ce score lui permettait tout de même d’augmenter sa moyenne annuelle de 10 points et de se rapprocher du cut pour la sélection au championnat de France.

Emilie, sans être surclassée junior, battait son record et terminait première chez les cadettes avec un score proche des 200 points qui, en fonction des conditions météo et de sa petite puissance, était tout à fait correct.

Magali aussi, avec un début difficile pour s’adapter au vent, remontait bien dans la deuxième série et terminait seconde en senior femme.

Raymond, malgré le vent, retrouvait un meilleur niveau qu’à Poitiers. Après 40 points de mieux, il retrouvait des scores plus conformes à sa saison et terminait troisième en vétéran.

Régis réalisait lui aussi une assez bonne performance dans le vent et terminait 15ème en senior hommes juste derrière Frédéric 14ème.

Eric, encore en forme cette journée là, commençait par battre son record sur une série. Mais le vent de plus en plus fort allait freiner sa progression sur le deuxième tir. 10ème à seulement 4 points de son record, la journée était réussie.

Inscrit par équipe au dernier moment sans trop y croire, la surprise fût de taille lors des résultats. Appelé sur la plus haute marche du podium, notre équipe DRA s’imposait grâce à des scores très homogènes : 503 pour Eric, 450 pour Frédéric, 449 pour Raymond et 447 pour Régis. Loudun et Thouars complétaient le podium.

Christophe

DES HAUTS ET DES BAS POUR LES EQUIPES D’ARDIN

le 12 juillet 2012

Nos équipes adultes et quelques jeunes du club se retrouvaient pour disputer, déjà, la troisième et dernière manche DRE DRA de la saison.

Après la victoire de l’équipe DRE hommes à Périgny, le club avait encore une chance de représenter la région au championnat de France par équipe. Il fallait « juste » être devant l’équipe de Ruelle, la meilleure équipe du moment.

Pour les filles, la seconde place à Périgny avait donné quelques espoirs également et battre Niort ou/et Périgny devenant possible avec le retour de Laurence et Alexandra.

Quant à notre équipe DRA, après avoir terminé 4ème lors des précédentes manches, le podium était l’objectif.

Ross débutait très bien son concours. Avec une très bonne première série, il battait encore une fois son record personnel et terminait premier avec plus de 550 points.

Maxime T. tirait son premier FITA en tant que cadet non surclassé. Très en forme aussi sur la première série, il lâchait petit à petit du terrain ne tenant pas trop physiquement. Avec un score supérieur à 510, il prenait la seconde place.

Emilie, encore une fois surclassée en junior, commençait elle aussi très fort la compétition. Avec sa première série très proche de 200 points, la barre des 400 points était possible. Malheureusement la deuxième série n’allait pas être aussi bonne. Avec 60 points de moins, le record personnel était battu mais laissant tout de même quelques regrets.

Laurence, en pleine « galère » ce jour là n’arrivait pas à retrouver son niveau. Seul un souci de réglage ou de matériel pourrait expliquer une telle chute dans les scores. Classée 9ème, ce concours sera vite à oublier pour Laurence.

Alexandra, encore en convalescence et sans trop d’entraînement, était elle aussi loin de son meilleur niveau. Avec une 8ème place, la reprise devra être progressive pour retrouver le geste.

Magali, démarrait très bien son tir. Malgré un souci de palette qui l’obligeait à tirer seule sur le pas de tir, elle battait son record sur la première série avec presque 230 points. Tout semblait bien parti mais impossible pour Magali de retrouver ce même niveau sur le deuxième tir. Avec une différence de 65 points, elle prenait la 6ème place avec là aussi quelques regrets sur le score.

Fabienne, confirmait son score correct de Périgny sur la première série. En baisse également sur le second tir, elle terminait tout de même première chez les seniors femmes.

Par équipe tout allait bien après le premier tir. Première du classement intermédiaire, l’avance était conséquente sur Périgny (35 points) et Niort (44 points). Mais, alors que Périgny et Niort restaient au même niveau, le second tir était beaucoup moins bon pour l’équipe d’Ardin (150 points de moins…). Périgny devait donc l’emporter devant Niort et Ardin pour cette dernière manche. Au classement final à l’issue des 3 manches, c’est également Périgny qui l’emportait, départagé au score avec Niort. Ardin, avec tout au long de la saison Emilie, Laurence, Alexandra, Magali et Fabienne qui constituaient l’équipe, terminait troisième avec des scores en progression par rapport aux années précédentes. Bonne chance donc à Périgny qui représentera le Poitou-Charentes au championnat de France.

En fonction des disponibilités de chacun, l’équipe DRA hommes était encore une fois remaniée par rapport à la première manche mais conservait ses piliers : Eric et Raymond, présents à toutes les manches.

Raymond était encore rattrapé par ses pailles… avec un premier score correct, la fatigue allait encore jouer son rôle. Avec 30 points de moins sur la deuxième série, Raymond terminait 8ème en vétéran.

Notre deuxième vétéran, Luc, terminait juste devant (7ème) avec pour lui aussi un score très loin de ses capacités et de ses objectifs.

Maxime D., déçu de ses précédents scores, devait se rattraper pour cette troisième manche. Classé 33ème en senior homme en réalisant 150 points de plus qu’à Aytré, l’objectif était atteint.

Eric, en pleine progression à l’entraînement, réalisait son record et assurait le meilleur score de l’équipe DRA. Avec plus de 500 points, il prenait la 23ème place en senior hommes.

Encore une fois 4ème après le qualificatif du matin, l’équipe DRA avait assuré l’essentiel : disputer les duels de l’après midi. Opposé pour le premier match à Périgny, les scores étaient serrés jusqu’à la dernière volée. En s’inclinant de seulement 9 points, l’équipe DRA d’Ardin prouvait qu’il fallait compter avec elle pour cette étape.

Face à Niort, Ardin se battait là aussi jusqu’à la dernière flèche. Mais cette fois ci, Ardin l’emportait de 5 points. Contre Surgères au dernier duel, Ardin se détachait dès le début du match et s’imposait assez facilement de 21 points. Avec 2 victoires sur 3 duels, l’équipe réalisait sa meilleure performance depuis 2 ans et montait « enfin » (selon les membres de l’équipe…) sur le podium en terminant 3ème de cette manche.

Au classement final de la saison, Ardin, composé selon les manches de Maxime T., Maxime D., Régis, Raymond, Luc et Eric terminait 4ème. Périgny l’emporte devant Niort et Surgères sur le podium et Verruyes termine 5ème. C’est donc Périgny qui sera l’année prochaine en DRE.

Pour l’équipe DRE composée ce jour de Régis, Jérôme, Fabien et Christophe, il y avait encore une chance de se qualifier pour le championnat de France. 2ème au classement général avant cette manche, les duels de la journée seront décisifs.

Régis, plus en forme qu’à Périgny grâce à des entraînements plus réguliers (en fonction des obligations professionnelles), réalisait un score plus conforme à son niveau actuel. Avec 85 points de plus qu’à Périgny, il termine 30ème en senior homme.

Jérôme et Christophe passaient complètement à coté de leur tir pour le qualificatif. Très en dessous de leur niveau, ils terminent respectivement 21ème et 20ème. Avec des scores qui allaient priver l’équipe du point de bonus, la tâche s’annonçait difficile pour aborder les duels de l’après midi.

Fabien, avec un score également légèrement en dessous de son niveau, réussissait cependant à relativiser : il montait sur la troisième marche du podium en senior hommes.

Par équipe, après le premier tir, toute l’équipe savait que ce n’était pas la « bonne journée »…

Très loin au classement avec la 6ème place, 85 points derrière la première équipe, Ruelle, il ne manquait en fait que 20 points pour pouvoir bénéficier du précieux bonus pour l’après midi. Ardin tombait donc dans la poule de Thouars (2ème), Courlay (3ème) et Smarves (7ème).

Face à Courlay, tout allait bien : Ardin s’imposait de 6 points préservant toutes ses chances pour la suite d’autant plus que Thouars avait chuté contre Smarves.

Le duel contre Thouars allait donc être décisif. Malheureusement mené dès le début, Ardin ne parvenait pas à combler le retard et finissait 9 points derrière Thouars. Dans l’autre match, Courlay s’imposait face à Smarves ce qui enlevait toute chance à Ardin d’accéder à la finale.

Contre Smarves, certainement démobilisé à certains moments du duel, Ardin laissait filer la victoire en s’inclinant de 7 points.

Opposé à Loudun pour le match de classement, Ardin s’imposait de 7 points avec un superbe 10 tiré par Régis pour compenser sa précédente flèche…

Au classement de la manche, Ruelle s’imposait devant Thouars et Courlay. Ardin terminait 7ème, son plus mauvais classement depuis 2 ans. Maigre satisfaction de la journée, Ardin réalisait au total le troisième score sur les duels.

Au classement final de la saison, l’équipe d’Ardin composée selon les manches de Maxime T., Frédéric, Régis, Jérôme, Fabien et Christophe terminait sur la troisième place du podium derrière Ruelle et Thouars. Courlay était 4ème devant Smarves 5ème, Rochefort 6ème, Poitiers 7ème et Loudun 8ème.

Bonne chance donc à Ruelle qui représentera le Poitou-Charentes au championnat de France alors que Loudun descend en DRA.

Christophe

AYTRE SOUS LA PLUIE

Le 6 juillet 2012

Le départ pour le concours d’Aytré ne se déroulait pas sous les meilleurs auspices. Dès le matin, une pluie fine mais soutenue tombait sur Ardin et allait nous accompagner toute la matinée.

Ross terminait tout de même premier de sa catégorie en battant de près de 10 points son record personnel.

Maxime D. terminait 4ème en senior homme malgré quelques soucis de flèches et Christophe second.

Christophe

NICOLAS A SAINTES

Le 3 Juillet 2012

Après sa première compétition 3D à Saint Pierre de Juillers, Nicolas récidive avec le parcours de Saintes.

Dans les carrières de Crazannes, superbe site se prêtant particulièrement au tir de parcours, Nicolas améliorait de près de 30 points son premier score.

Une nouvelle fois premier, Nicolas se rapproche petit à petit de son objectif : la sélection au championnat de France.

Christophe

12 PODIUMS REGIONAUX POUR ARDIN EN TIR EN CAMPAGNE

Le 27 juin 2012

Nos voisins de Verruyes organisaient autour du lac de Cherveux le championnat régional de tir en campagne.

Présents avec 13 archers, Ardin était le club le plus représenté de toute la région. Il fallait venir en nombre de toute façon pour faire honneur à nos voisins mais aussi profiter du très beau parcours qu’ils avaient préparé pour installer les 12 cibles connues et 12 inconnues en jouant avec toute la beauté du site.

Benoit, qui pour sa première saison de tir participe déjà à sa deuxième compétition officielle en benjamin, réalisait un bon score. Sans rien perdre, ni casser, pour son premier parcours il terminait 3ème à seulement 1 point d’Antoine : les débuts sont prometteurs.

Antoine, qui appliquait quelques changements techniques, réalisait son plus petit score de la saison. En terminant second benjamin, il n’améliore pas sa moyenne et reste un peu en dessous des scores qualificatifs pour le championnat de France.

Ross, habitué des premières places, connaissait un souci de palette pendant une bonne partie du parcours. En passant tout juste les 200 points, il n’assure pas encore définitivement sa qualification au championnat de France mais s’adjuge tout de même le titre régional.

Belles performances pour nos benjamins qui s’assurent les trois premières places au niveau régional…

Comme Benoit, Thomas avait commencé le tir à l’arc en septembre. Il tirait en minimes son premier parcours. Evidemment l’écart de niveau avec Gwenaël et Mathis est important mais l’essentiel est de découvrir les compétitions officielles. Classé 5ème du concours et 4ème régional, la journée aura été une découverte et une réussite.

Mathis, qui connaît encore quelques problèmes de sortie de flèches, assurait le minimum en prenant la seconde place et en améliorant surtout sa moyenne pour le championnat de France.

Gwénaël réalisait un très bon score après sa contre performance de La Crèche. Il conservait son titre régional et, en franchissant pour la première fois les 300 points sur un parcours 12 + 12, il battait le record régional.

Maxime T., présent pour ce concours malgré l’absence de Victor, ne parvenait pas à retrouver son niveau. Avec près de 50 points de moins qu’à son dernier tir, il terminait 3ème du concours et 2ème régional.

Raymond, chez les vétérans classiques, prenait la 3ème place avec un de ses meilleurs scores depuis longtemps sur un parcours connu et inconnu.

Steve, en vétéran Barebow, progresse toujours. Très à l’aise avec les distances connues, pourtant réputées longues et plus difficiles, il explosait son record de plus de 20 points et terminait 3ème dans une catégorie très disputée.

Notre second Barebow, Nicolas en senior, était à l’inverse de Steve, moins à l’aise sur ce parcours. Encore dans le doute avec son souci de nez, il prenait la seconde place du concours mais remportait tout de même le titre régional.

Fabien, qui alterne arc classique en FITA et arc compound en campagne, terminait 6ème de sa catégorie et battait son record personnel sur un 12+12.

Fabienne, malade et peu en forme cette journée là, faisait quelques erreurs inhabituelles comme se tromper de réglage sur le viseur… Avec un score très en dessous de ses scores moyens, elle conserve, comme Christophe, une nouvelle fois son titre régional.

Par équipe, après quelques hésitations dans l’annonce des classements, Ardin remportait le titre régional. Aulnay et Poitiers complétaient le podium.

Christophe.

A PERIGNY POUR LA DEUXIEME ETAPE DRE - DRA

Le 06 juin 2012

Nos équipes adultes et quelques jeunes du club ont fait la compétition de Périgny qui servait de support à la deuxième étape Division Régionale Excellence (DRE) et Division Régionale Accession (DRA).

Après les résultats par équipe de la première manche, les deux équipes hommes d’Ardin étaient 4ème et les femmes 3ème.

Benoit, qui allait disputer sa première compétition officielle après les rencontres jeunes, était un peu inquiet et impressionné par les 40 cibles et 120 tireurs alignés sur le pas de tir. Rien de plus normal pour un benjamin qui vient de commencer le tir à l’arc en septembre dernier. La présence de sa maman ne sera certainement pas de trop pour aborder l’ « Epreuve »…

Bien sûr, avec un matériel pas forcément très adapté et sans être au même niveau que des archers plus expérimentés, l’objectif était de découvrir les compétitions officielles et d’apprendre : le score n’a que peu d’importance. Avec une 3ème place, Benoit avait réussit son concours.

Ross avait un peu de mal au début de la compétition. Pas très précis, il se reprenait encore une fois dans la seconde série pour terminer premier en benjamin avec un score supérieur à 500 points.

Mathis et Gwénael, tous les deux minimes, commençaient assez bien leur tir. Malheureusement, la fatigue allait se faire sentir et les scores chutaient sur le second tir. Ils battaient tout de même leur record avec une médaille d’argent pour Gwénael et une de bronze pour Mathis.

Chez les femmes, avec Alexandra toujours blessée et Laurence absente, la tâche s’annonçait rude. Encore une fois notre cadette Emilie, allait devoir se surclasser et tirer à 70 mètres.

Très régulière pendant les 2 tirs, Emilie battait son précédent record de plus de 30 points et terminait 5ème chez les juniors filles.

Magali, pour sa deuxième compétition à 70 mètres, voulait franchir la barre des 400 points. Après le premier tir légèrement en dessous de l’objectif, elle remontait ensuite son retard et prenait la 4ème place avec 413 points : record battu !

Fabienne, en progrès constant sur toute la journée, réalisait un score honnête malgré une volée catastrophe sur le second tir. Avec 286 points, les 300 points sont de nouveau d’actualité pour Fabienne qui terminait seconde en senior femme avec 562 points.

Seconde par équipe après le premier tir, juste devant Périgny mais trop loin derrière Niort, il fallait confirmer pour rester deuxième. Cédant progressivement du terrain sur Périgny, la seconde place était assurée avec seulement 12 points d’avance. Mais le principal était acquis pour les femmes : terminer au moins 2ème sur une manche DRE.

En fonction des disponibilités de chacun, l’équipe DRA hommes était remaniée par rapport à la première manche à Angoulême.

Régis, peu présent aux entraînements en raison de ses obligations professionnelles, allait bien se rattraper après un premier tir trop loin de son niveau. Avec une 38ème place en senior, il assurait tout de même le principal : retrouver quelques sensations pendant la compétition.

Maxime T, encore une fois surclassé en junior, allait passer à coté de sa compétition. En manque d’entraînement (pour des raisons scolaires…) le score s’en ressentait tout de suite. Sans pouvoir tenir physiquement sur la deuxième série, il terminait 8ème en junior très en dessous de son dernier score à Angoulême.

Avec quelques changements techniques en cours, Eric aussi était en dessous de son score d’Angoulême. En terminant 32ème en senior homme, il assurait tout de même le second score de l’équipe DRA.

Raymond, bien en place sur le premier tir, réalisait sa meilleure série de l’année. Encore une fois la fatigue le privait de la barre des 500 points qu’il devrait repasser très bientôt. Il termine 6ème chez les vétérans avec une bonne marge de progression.

L’objectif en équipe DRA, encore une fois et ce tout au long de la saison, était évidemment de faire les demi-finales pour ne pas rentrer à la maison sans faire de duels. Cette fois ci encore, cette 4ème place tant recherchée… se jouerait entre Verruyes et Ardin car Niort, Périgny et Surgères étaient un niveau au dessus.

Avec une avance confortable de 32 points à la pause, la 4ème place semblait assurée devant Verruyes. Malheureusement, Maxime T. et Raymond chutaient fortement sur la seconde série et le suspens allait durer jusqu’à l’affichage des résultats car selon les tireurs de Verruyes, Ardin devait être battu de 3 points seulement. Mais bonne nouvelle devant les résultats : Ardin battait « largement » Verruyes d’un petit point… et gagnait sa place en demi-finale.

L’objectif atteint, l’équipe décidait de faire tirer tout le monde en effectuant des rotations à chaque volée. Dominé sur ses trois duels, l’ensemble de l’équipe (Raymond, Eric, Maxime T. et Régis) avait profité des finales par équipe sans laisser personne sur la touche. Malgré l’absence de Luc et Maxime D. sur cette compétition, le maintien semble assuré à une manche de la fin…

Frédéric depuis quelques semaines était en « galère » à l’entraînement. Sans réel défaut majeur, cela ne pouvait être qu’un problème technique ou de réglage qui provoquait les flèches hors cible. Effectivement, après avoir changé de flèches pour des plus raides et de repose flèches le samedi après midi, le groupement semblait meilleur. Restait plus qu’à confirmer le lendemain en compétition.

Dès la première volée le ton était donné : 50 points en 6 flèches… 264 points sur la première série c'est-à-dire 125 de plus qu’à Jaunay Clan, Frédéric était sur de bons rails. Fléchissant sur deux volées en deuxième série, il ne manquait que très peu pour franchir la barre des 500 points. Avec ce score beaucoup plus conforme à son niveau, Frédéric terminait 26ème en senior homme et explosait son record.

Constat complètement différent pour Christophe qui, après un premier tir raté, « confirmait » sur le second tir un score très loin de ses records. Classé 17ème en senior homme, les 550 sont encore loin…

Jérôme, régulier sur les deux tirs, retrouve petit à petit le niveau qu’il avait en salle. En terminant 12ème en senior homme, il assure un score correct pour l’équipe.

Fabien encore une fois commençait bien son tir. Avec tout juste 300, il abordait la seconde série confiant dans ses possibilités. Mais, comme à Angoulême, il concédait près de 20 points après la pause et terminait 6ème en senior homme en améliorant encore son meilleur score de la saison.

Par équipe, après le premier tir, le classement du qualificatif était pratiquement déjà établi. Ruelle dominait de 20 points Courlay et Ardin qui étaient à égalité. Derrière à plus de 50 points, on retrouvait Thouars et Rochefort.

A l’issue du second tir, Ardin prenait la 3ème place derrière Ruelle et Courlay. Rochefort terminait 4ème et Thouars, vainqueur de la précédente manche, 5ème.

Ardin avait réussi son premier objectif : être dans les 4 premiers pour bénéficier du point de bonus.

Opposé à Smarves pour le premier duel, Ardin était mené tout au long du match mais réussissait à revenir à égalité à la dernière volée en remontant 18 points. Battu au barrage, Ardin laissait encore une fois, comme à Angoulême, s’échapper le point de bonus.

Contre Loudun, Ardin ne faisait pas « trop » d’erreurs et s’imposait de 6 points. Profitant de la défaite de Smarves pour son second match, le troisième duel contre Courlay allait être décisif pour accéder à la finale.

Sans être vraiment inquiété tout au long du match, Ardin s’imposait de 18 points et accédait en finale grâce au différentiel de points avec Courlay.

En tête dès le départ contre Ruelle, Ardin tirait correctement et menait de quelques points le duel jusqu’à la dernière volée.

« Grâce » ou « à cause » d’une dernière flèche tirée au 9 dans des conditions difficiles (…), l’équipe toute entière ainsi que les supporters derrière le pas de tir pouvait pousser un OUF de soulagement alors que plus personne n’y croyait...

Voilà, c’est réussi !!! Avec 9 points d’avance sur Ruelle, Ardin remporte, pour la première fois depuis que la DRE existe, une manche du circuit régional. Pour la troisième place, Rochefort s’imposait devant Courlay.

Avec un classement général totalement remis en cause après cette manche, on retrouve Ruelle premier devant Ardin et plus loin derrière, Thouars et Smarves. La place qualificative pour les championnats de France devra donc se jouer à Poitiers entre Ruelle et Ardin. Avec un léger avantage pour Ruelle, tout est encore permis pour Ardin.

Christophe

NICOLAS DECOUVRE LE 3D

le 2 juin 2012

Après le nature à Saint Pierre de Juillers, Nicolas découvre maintenant le 3 D. Sous un temps magnifique, le parcours exigeant devenait une véritable partie de plaisir…

Nicolas terminait premier en barebow homme avec déjà un bon score comme référence.

Christophe

EMILIE ET FREDERIC A JAUNAY CLAN

le 1 juin 2012

L’avantage du tir à l’arc c’est que l’on retrouve sur le même pas de tir des champions, des débutants, des adultes, des enfants… c’est un sport familial !!!

Emilie et Frédéric se sont donc déplacés en famille sur la compétition de Jaunay Clan pour un FITA le matin et un fédéral l’après midi.

Avec encore une fois cette saison une météo très défavorable, les performances étaient difficiles à établir.

Emilie, sur la lancée de son sur classement à 70 mètres pour l’équipe DRE, retrouvait une distance plus adaptée à sa catégorie : le 60 mètres. Bien en place au premier tir, elle devait ensuite céder quelques points à cause du vent gênant. Première en cadette, c’était pour Emilie son premier FITA à cette distance.

L’après midi, sur le fédéral à 50 mètres, la victoire était loin d’être acquise après le premier tir. Avec 15 points de retard sur la première et 20 d’avance sur la troisième, tout était possible. En battant son record, Emilie parvenait à s’imposer de quelques points.

Avec des réglages de flèches pas très au point, Frédéric ne parvenait pas à dépasser les 300 points à 70 mètres et terminait 9ème en senior homme. L’achat de nouvelles flèches adaptées à sa nouvelle puissance devient urgent pour retrouver un niveau bien meilleur comme cet hiver.

Sur le fédéral, c’était le même constat : loin de son niveau, 13ème en senior, Frédéric passait tout de même les 450 points.

 

Christophe

LA DRE, C’EST PARTI…

le 25 mai 2012

La première manche des 3 compétitions régionales par équipes de club avait lieu à Angoulême. Sur les 12 Ardinois inscrits, seuls Luc et Fabien avaient déjà commencé leur saison FITA. Pour tous les autres, c’était la première sortie de l’année et même pour quelques uns, le premier tir à 70 mètres.

Ardin participe à cette épreuve depuis déjà 3 ans et pour cette 4ème année, les objectifs sont un peu plus ambitieux que les années précédentes notamment avec l’équipe hommes DRE (Maxime T, Jérôme, Fabien, Christophe). Si auparavant on se contentait de sauver notre place en première division régionale, cette année l’objectif est de faire au moins un podium sur l’une des 3 manches.

Pour les femmes (Emilie, Laurence, Magali, Fabienne), l’objectif de l’équipe sera de progresser en score et chez l’équipe hommes DRA (Raymond, Luc, Eric, Maxime D.), inscrite en deuxième division, se qualifier pour les finales sera une bonne performance.

Avec des conditions météos difficiles, le vent allait jouer les troubles fête tout au long de la journée. Déjà, avant même de commencer à tirer, il fallait monter l’abri. Le dernier concours avait laissé quelques traces sur l’armature et il faut désormais être au moins… 6 pour monter la structure ! Après cette première bataille gagnée, place au greffe pour quelques explications de texte dans un calme tout relatif…

Chez les femmes, sans Alexandra blessée deux jours avant la compétition, la tâche s’annonçait difficile. Emilie, encore cadette et n’ayant jamais tiré à 70 mètres, devait donc, dans l’urgence, faire ses réglages la veille et remplacer Alexandra au pied levé. Avec 32 points de gagnés sur le deuxième tir, Emilie réalise une bonne progression malgré le vent et sa petite puissance. Elle termine 5ème chez les juniors femmes.

Laurence, en progrès à l’entraînement n’arrivait pas à maîtriser la météo. Elle devait baisser son viseur pour compenser le vent. Malheureusement, comme constaté à l’entraînement suivant, son viseur était trop bas et gênait sa sortie de flèches. Avec des scores très en dessous de son niveau, elle terminait 9ème en senior femmes.

Magali, pour sa première année à 70 mètres, commençait assez bien sa compétition mais, là aussi, le vent allait jouer son rôle et elle perdait 30 points sur le second tir. 7ème au classement, ses scores vont certainement progresser au cours de l’année.

Fabienne, terminait première malgré une forte chute de 30 points sur le deuxième tir.

Par équipe, le classement intermédiaire du premier tir allait se confirmer. Périgny, confortait son avance et terminait première avec 112 points de plus que Niort et 139 sur Ardin. Avec cette troisième place dès la première manche, mais pas « très loin » derrière Niort, tous les espoirs sont possibles pour tenter de progresser.

En DRA (la deuxième division régionale) l’objectif était de terminer dans les 4 premiers pour se qualifier en demi finale.

Maxime D, peu à l’aise avec le vent, n’arrivait pas à retrouver ses sensations et ses scores d’entraînement. Avec une forte baisse sur le deuxième tir, il finissait 37ème en senior homme. Les prochains concours ne pourront qu’être meilleurs.

Luc aussi était, comme beaucoup d’autres ce jour là, en galère. Contrarié par le vent et loin de son objectif, 500 points, il se «permettait » même de partir avec un handicap en oubliant de tirer une flèche dès la première volée. A moins que ce ne soit une technique novatrice pour s’enlever de la pression… Avec plus de 400 points tout de même dans le vent, il terminait 5ème en vétéran.

Eric, avec un matériel tout neuf (et presque pas arrosé), réussissait bien sa compétition. Malgré le vent, il battait de près de 60 points son meilleur score de l’an passé. Avec une 30ème place en senior classique, la barre des 500 points sera certainement franchie cette année si les conditions météo le permettent.

Raymond, l’expérimenté de la DRA, réalisait lui aussi une bonne performance. Sans battre son record, il améliorait tout de même son meilleur score de l’an passé de plus de 20 points. Avec une 4ème place en vétéran, il assurait un bon score pour l’équipe.

L’objectif par équipe était de faire les demi-finales pour ne pas rentrer à la maison sans faire de duels. 5ème après le premier tir à seulement 15 points de Verruyes, tout restait à faire pour combler l’écart. Ardin tirait mieux sur le second tir et profitant d’une baisse de régime de nos amis de Gâtine, l’écart à l’arrivée était suffisant pour assurer la demi-finale.

Assez nettement dominé sur ses deux premiers matchs contre Périgny et Niort, Ardin allait défendre ses chances contre Surgères pour le dernier match. On savait la performance possible. Même en comptant la pénalité infligée à l’équipe qui privait Raymond d’une flèche, Ardin était plus performant en match que Surgères. Malheureusement, à l’issue d’un match incertain jusqu’à la dernière volée, Ardin s’inclinait de seulement 14 points pour la 3ème place.

En DRE, Maxime T. savait qu’il ne serait pas présent dans les finales. Surclassé en junior, cette première compétition à 70 mètres servirait d’expérience pour l’avenir. 5ème dans sa catégorie, il arrivait à conserver son niveau d’entraînement malgré le vent.

Jérôme, après une saison en salle pleine de satisfaction, était un peu dans l’inconnu pour son premier tir de l’année en extérieur. Peu en confiance à l’entraînement, l’essentiel était de tenir un score suffisant pour l’équipe. Très en dessous de son niveau au premier tir, il redressait efficacement la barre sur le second avec une progression de 13 points. Le principal était assuré avec une 16ème place en senior homme.

Même constat pour Christophe qui, après un premier tir raté, progressait ensuite de 24 points. Classé 11ème en senior homme, le minimum était assuré.

Fabien, en bonne forme à l’entraînement, commençait bien son tir. Avec une deuxième place après le premier tir, il perdait un peu pied sur le second tir en concédant 25 points. Finalement 4ème en senior homme, son concours était globalement réussi.

L’objectif d’Ardin en DRE est de faire au moins un podium sur l’une des 3 manches. Dès le premier tir, les scores étaient relativement bas mais très serrés. Courlay dominait Ruelle de 15 points. Ardin était 3ème à seulement 1 point de Ruelle mais 16 devant Smarves et 17 devant Thouars.

A l’issue du second tir, tout était remis en cause. Alors que Courlay s’écroulait, toutes les autres équipes progressaient. Le classement était le suivant avant les finales décisives : 1er Ruelle, 2ème Ardin, 3ème Thouars, 4ème Smarves et Courlay 5ème.

Ardin avait réussi le premier objectif : être dans les 4 premiers pour bénéficier du point de bonus.

Malheureusement ce bonus allait être «grillé» dès le premier match contre Rochefort. La première volée catastrophique allait peser lourd pour la suite de la compétition. S’inclinant de 8 points contre la 7ème équipe du matin, Ardin ne pouvait compter que sur un faux pas de Thouars pour terminer en tête de la poule. Enchainant des victoires assez «larges» contre Poitiers puis Thouars, Ardin terminait 2ème de sa poule départagé au score contre Thouars.

Opposé à Smarves pour la 3ème place, Ardin, mené sur plusieurs volées s’inclinait finalement de 5 points et terminait au pied du podium pour cette première manche.

En finale, Thouars s’imposait assez nettement devant Ruelle.

Christophe

GUENAEL ARBITRE CE WEEK END AU TNJ

Le 19 mai 2012

Arbitre maintenant depuis déjà 2 années, Guenael a été sollicité pour arbitrer la deuxième manche du tournoi national jeunes.

Il sera donc présent à Ruelle, près d’Angoulême, les 19 et 20 mai pendant les deux jours de compétition.

Rassemblant près de 150 jeunes archers, le TNJ se déroule en effet sur deux jours. La première journée est consacrée à un tir 4 distances (ex : 90, 70, 50 et 30 mètres pour les juniors) puis, le second jour, des finales sous forme de poules de quatre tireurs.

Avec les meilleurs tireurs français ainsi que les membres des pôles France, le pas de tir sera assurément relevé pour cette deuxième manche dans le Poitou Charentes.

Cette première expérience au niveau national pour Guenael sera certainement très riche en enseignements.

Christophe

NICOLAS, SEUL A SAINTES

le 14 mai 2012

Rares sont les tireurs en tir nature à Ardin. Quelques un s’y sont essayés dans un passé récent (Emilie, Mathis) mais pas de pratiquant habituel de cette discipline. Avec Nicolas, et bientôt Steve, Ardin devient un club multidisciplinaire.

Avec le championnat de France les 19 et 20 mai en Bretagne, la saison s’achève déjà et Nicolas a profité des 2 derniers concours de la saison pour découvrir cette discipline de parcours et mieux aborder la prochaine saison.

Après le podium de La Crèche, il terminait également récompensé mais cette fois ci sur la deuxième marche. Avec des conditions météos beaucoup plus favorables, le plaisir était plus au rendez vous et son score progressait de 90 points.

101ème au classement national avec seulement 2 compétitions, l’objectif l’an prochain sera sûrement de rentrer dans les 30 meilleurs français.

Christophe

6 TITRES : UN CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL REUSSI 

le 09 mai 2012

Le championnat départemental de tir en campagne était organisé cette année par le club de La Crèche autour du plan d’eau du Lambon. Rapidement, on pouvait constater que ce parcours était tracé par des spécialistes du campagne. En effet, toutes les cibles avaient au moins une difficulté particulière : l’eau devant, derrière, le dévers, la pente, la distance…. En plus de ces difficultés « naturelles » du terrain, il fallait bien sûr y ajouter la météo qui, sans interruption depuis la veille, sévissait sur le Lambon. Avec un vent fort sur de nombreuses cibles, et une averse aussi soudaine que violente à mi parcours, tout le monde savait que les scores allaient être assez bas.

Antoine, dont l’objectif serait de participer à son premier championnat de France après seulement 2 ans de licence, arrivait à faire un score correct malgré les intempéries. Défavorisé par sa petite puissance, le vent déviait rapidement ses flèches sur les longues distances. Premier de la compétition, il remporte son premier titre de champion départemental. Il est classé actuellement 26ème au niveau national dans une catégorie qui semble beaucoup plus relevée cette année par rapport aux années précédentes. Il faudra donc encore améliorer sa moyenne pour espérer se qualifier.

En minime, Mathis est actuellement sur une bonne dynamique. Après avoir battu son record à Luxé, la qualification semblait déjà en poche. Avec encore une fois un score supérieur à 300 points, il réalisait une bonne performance. Premier, il devenait lui aussi champion départemental devant son copain de club Gwénaël ! Une belle récompense pour Mathis qui, dans l’urgence le samedi après midi, devait refaire tous ses réglages … sous la pluie. Avec une 20ème place au classement national, sa qualification au championnat de France est quasi certaine.

Peu en forme ce dimanche, Gwénaël devait quant à lui « subir » la compétition. Avec un score très en dessous de ses possibilités, (60 points de moins qu’à Luxé) il terminait 2ème en minime et donc vice champion départemental. Troisième au classement national après Luxé, il est maintenant 17ème et ne pourra valider sa qualification que s’il réalise un troisième score d’un niveau « moyen ».

Malgré les intempéries, Raymond réalisait un de ses meilleurs scores chez les vétérans. Comme lors des sorties précédentes, quelques flèches ratées allaient pénaliser le score final. Il terminait 2ème de la compétition mais champion départemental. Actuellement 96ème au classement national, il devrait tout de même passer le « cut » pour le championnat de France.

Nicolas, assurait une belle progression de près de 20 points pour son deuxième tir en campagne. A la lutte toute la journée avec son concurrent direct de Poitiers, Nicolas prenait le meilleur dès le mi-tir pour ensuite augmenter progressivement et régulièrement son avance. Champion départemental, Nicolas possède encore une belle marge de progression avec certainement des scores qui avoisineront les 300 points en fin de saison. Actuellement 125ème au classement national, tout est encore permis en augmentant sa moyenne d’une trentaine de points…

Fabienne, en senior femme classique, conservait son titre départemental et assurait à nouveau un score qualificatif au championnat de France. Classée 3ème en début de saison, elle rétrograde avec ce score du concours pour se retrouver actuellement 17ème au niveau national. Il ne restera plus qu’un seul score du même niveau à réaliser pour assurer la qualification.

Christophe conservait également son titre et obtenait sa qualification au championnat de France en étant 22ème au classement national après ses trois premiers concours.

Fabien, mobilisé une nouvelle fois en compound pour l’équipe, assurait un score tout à fait correct dans les intempéries… 6ème du concours, il termine sur la troisième marche au niveau départemental. 168ème au classement national, Fabien conserve encore toutes ses chances pour se qualifier au championnat de France si le niveau reste identique à celui de l’an passé.

Par équipe, Nicolas, Fabien et Christophe terminent le concours avec seulement 7 points de moins qu’à Aulnay ! Dommage que la météo n’était pas favorable aux bons scores car l’équipe, classée actuellement 18ème au niveau national, aurait pu assoir définitivement sa qualification. Reste encore quelques points à gagner pour espérer se qualifier au championnat de France par équipe de clubs.

Christophe

 

 

UN BAPTEME REUSSI

Le 07 mai 2012

Pour son premier tir nature, Nicolas avait tout prévu : faire ses réglages avec minutie, tirer sur les cibles en pente de notre parcours, commencer près de chez nous chez nos voisins Créchois et même s’adjuger le soutien précieux de ses amis et Archers de Blanquefort qui avaient fait le déplacement uniquement pour le voir…ou presque !

Tout prévu sauf l’imprévisible : la météo.

Sous une pluie incessante, du vendredi soir au dimanche matin, Nicolas fût « baptisé » pour son premier tir nature.

Dans des conditions de tir souvent difficiles, le tir nature de La Crèche en 2012 avait, comme tous les tirs sous la pluie, une saveur particulière. Cette saveur si particulière que les mémoires n’effacent jamais…

Des difficultés aussi pour les organisateurs car au plan d’eau du Lambon, l’eau montait au fur et à mesure des tirs si bien qu’ils devaient, dans l’urgence, revoir les pas de tir et même changer de place certaines cibles. Un travail de préparation et d’organisation de plusieurs semaines gâché par la pluie.

Malgré les nombreux abandons, notre unique représentant ne se laissait pas influencer. C’est complètement rincé et gelé qu’il arrivait le soir dans sa voiture.

Avec un score de 775 points, Nicolas terminait troisième de la compétition en bare bow homme mais premier régional. Il devient donc champion régional et champion départemental de tir nature 2012. Bravo pour ce coup, loin d’être un essai !

Christophe

ARDIN DANS LA COURSE

Le 02 mai 2012

Habituellement théâtre de courses hippiques, l’hippodrome de Luxé près d’Angoulême nous accueillait pour disputer le traditionnel tir en campagne du nord Charente.

Malgré les nombreuses averses de pluie et le vent incessant, 9 archers de l’Autize avaient fait ce déplacement.

En Benjamin homme, Ross confirmait largement son premier score fait à Aulnay en réalisant 36 points de plus ! Il efface ainsi Gwénael des records de ligue et s’adjuge évidemment la première place dans sa catégorie. Sa qualification au championnat de France semble bien engagée : encore un score d’un même niveau et Ross, actuellement 7ème au classement national, terminera la saison parmi les 10 meilleurs benjamins français.

Des progrès aussi pour Antoine, également en benjamin, qui battait son record de 5 points. Sur la deuxième marche du podium et avec un score du niveau des qualifications au championnat de France, Antoine, pour sa première année de compétition, réussit un début de saison extérieure très prometteur. Actuellement 17ème du classement national, reste quelques places à gagner pour assurer la sélection au championnat de France.

Gwénaël et Mathis revenaient à peine d’Angleterre qu’ils devaient, dès le lendemain, se lever tôt pour prendre la direction d’Angoulême. Tout juste réveillé, ou presque encore endormi, Gwénaël débutait très bien son concours. Fatigué sur la deuxième partie du parcours, il réalisait tout de même un excellent score qui lui permettait d’être 3ème au classement national. Premier du concours, il battait largement son propre record régional.

Mathis passait également les 300 points. Au contraire de Gwénaël, il partait plutôt doucement et montait en puissance tout au long de la journée. Deuxième, il battait lui aussi son record et faisait un grand pas vers la qualification au championnat de France. Plus qu’un score et l’objectif sera atteint.

Pour l’un comme l’autre, très en forme cette journée là au vu des scores, une explication simple (ou simpliste) : le séjour linguistique avait sûrement servi de préparation météo…

Victor et Maxime en cadet, à nouveau dans le même peloton, progressaient aussi ! Avec la barre des 300 points franchie, Maxime s’imposait. Victor, avec, lui aussi, un record personnel à la clef (battu de 24 points), prenait la deuxième place.

Christophe en sénior homme classique remportait la compétition en réalisant le même score qu’à Aulnay.

Raymond, un peu plus à la peine qu’à Aulnay, retombait dans ses travers et perdait de nombreux points avec 9 flèches hors cible. Dommage puisque le score final aurait été encore meilleur qu’à Aulnay. Avec une deuxième place en vétérans classique, pour lui aussi le championnat de France se profile.

Steve, en sans viseur chez les vétérans, perdait des points sur les cibles exposées au vent et à la pluie. Avec seulement 3 points en deux cibles, ce passage sur l’hippodrome aura été difficile pour lui. De plus, il faudra revoir le langage des signes avec Ross car le pouce vers le haut veut-il dire que la flèche est en haut ou qu’il faut monter le viseur ??? Encore une preuve que les dialogues père/ fils ne tombent pas toujours sous le sens… Malgré ces déboires, Steve termine à la 6ème place à seulement 3 points de son meilleur score.

Christophe

 

DEUX ARCHERS A VOUNEUIL

Le 30 avril 2012

Luc et Jean Claude ont fait le déplacement à Vouneuil sur Vienne pour participer à leur deuxième tir FITA (déjà) de la saison.

Tous les deux avaient investi dans de nouvelles flèches. Elles étaient nécessaires et indispensables suite aux constats de Niort, où les contres visées pour compenser les flèches tordues n’étaient plus gérables…

Avec des conditions météos très difficiles, ces nouvelles flèches étaient malheureusement très souvent soumises aux aléas du vent.

Pour Jean Claude en compound, après un premier tir assez moyen, le deuxième tir était plutôt convaincant. Record personnel à la clef, Jean Claude terminait 5ème.

Luc, dès le départ, devait revoir son objectif de 500 points à la baisse. En effet, le vent allait rapidement jouer son rôle de perturbateur. Avec un premier tir honnête, Luc devait malheureusement perdre un peu pied sur le second pour terminer 5ème en vétéran classique.

Christophe

UN CONVOI POUR AULNAY

le 23 avril 2012

Le tir organisé par Aulnay à Saint Pierre de Juillers était le premier concours de tir en campagne de la saison pour les Archers de l’Autize. Grâce à des cibles parfois en pente, tout le monde a pu apprécier ce parcours qui alterne bois et plaine, pentes et plats.

C’était l’occasion pour certains de découvrir cette discipline de parcours qui permet de changer souvent de situations de tir. Pour d’autres au contraire, ce n’était pas un tir de découverte mais un concours support aux qualifications pour les championnats de France.

En Benjamin homme, Ross, après une bonne saison en salle, partait confiant pour cette compétition. Tellement confiant qu’il avait même en charge d’accompagner Antoine, qui lui, débutait en tir en campagne. Avec un score d’un bon niveau (record personnel battu), Ross terminait premier et surtout prenait déjà de l’avance pour se sélectionner au championnat de France. A seulement 5 points du record régional, sa saison s’annonce prometteuse.

Antoine, également en benjamin, participait à son premier tir en campagne. Epaulé par Ross, ce premier concours, dont l’objectif était de passer les 200 points pour envisager une sélection au championnat de France, allait tenir ses promesses. Second avec 207 points, et ce malgré une cible à 0 points, tous les espoirs de qualification sont permis si le niveau national est le même que les années précédentes.

Mélanie en benjamine accompagnait son papa pour son premier campagne. Ou l’inverse je sais plus….en tout cas, 2 représentants de la famille Davérat étaient dans le même peloton pour passer une bonne journée et découvrir ensemble cette discipline. Première en benjamine en réalisant 153 points, Mélanie conserve toutes ses chances pour, elle aussi, se qualifier au championnat de France si le niveau moyen des dernières années est conservé. Encore deux compétitions tout de même à assurer pour valider sa moyenne. Autre satisfaction pour Mélanie, elle établissait le nouveau record régional de cette discipline.

Eric avait, à juste titre, opté pour l’option prudence pour son premier campagne. Inscrit dans la catégorie découverte, l’objectif était de ne pas casser, ni de perdre de flèches. Parfois un peu déçu par des distances trop courtes, le contrat était tout de même rempli. Deuxième dans la catégorie découverte, il ne reste plus qu’à franchir le pas pour le piquet rouge…

En minime, seul Mathis était présent, « lâché» pour cette journée par ses copains de club. Avec un premier score prometteur à seulement 16 points de son record personnel, la journée était réussie pour Mathis dont l’objectif clairement annoncé est la qualification au championnat de France. Deuxième au concours, il lui reste encore 2 compétitions à valider en essayant d’augmenter sa moyenne et le contrat sera rempli !

Victor et Maxime en cadet partaient eux aussi dans le même peloton, histoire de passer une bonne journée. Ce duo, déjà «habitué» des tirs en campagne, découvrait ensemble le tir au piquet bleu c'est-à-dire 10 mètres de plus en moyenne par cible que l’an passé en minime…

Maxime remportait la compétition devant Victor avec pour tous les deux des records personnels battus. Reste à faire des réglages un peu plus précis et tout ira encore mieux pour nos deux cadets.

Notre « responsable » de notre terrain campagne, Raymond, s’offrait un beau score chez les vétérans. Avec seulement quelques petites erreurs de lâché de corde, il terminait 3ème de la compétition mais surtout en nets progrès par rapport à ses soucis de l’an passé. Avec 45 points de plus que son meilleur score de l’an dernier, Raymond commence bien sa saison campagne.

Steve, lui aussi vétéran mais sans viseur, commençait sa première saison campagne. Parfois en difficulté sur les longues distances, il réussissait tout de même un score honorable et terminait 4ème dans une catégorie toujours relevée au niveau régional.

Même constat pour Nicolas en sénior sans viseur qui tirait lui aussi son premier campagne. Quelques modifications sur les prises de repères, notamment sur les birdy, et les scores devront, comme Steve, progresser avec le temps et l’expérience dans cette discipline.

Fabien, après le tir sans viseur l’an passé, tirait pour la première fois en campagne en compound. Avec un score très honnête pour un premier essai, Fabien terminait 2ème dans sa catégorie avec lui aussi l’espoir de progresser pour les prochains tirs.

Fabienne, en senior femme classique, avec un score supérieur à 300 points, remportait sa catégorie tout comme Christophe en sénior homme classique.

Par équipe, encore une belle satisfaction puisque Steve, Nicolas, Fabien et Christophe terminent premier, assez nettement, devant l’équipe de Poitiers. Reste encore quelques points à gagner pour espérer se qualifier au championnat de France par équipe de clubs.

Christophe

REPRISE DE L’EXTERIEUR… EN SALLE A NIORT

Le 17/04/2012

C’est maintenant devenu une habitude, le premier concours de la saison à 70 mètres se déroule en salle à Niort.

Jean Claude, en poulies, allait faire plusieurs flèches hors cible. Grâce à de bonnes volées, il réussissait tout de même à passer les 600 points et se classait 9ème dans sa catégorie.

Luc, après une première saison salle très satisfaisante chez les vétérans, voulait confirmer dès le début de saison son niveau. Avec quelques soucis matériels à cause de flèches « tordues », la contre visée s’imposait malheureusement trop souvent. Avec un score proche de son record personnel, il terminait 4ème.

Fabien, après une fin de saison salle difficile, retrouvait en ce début de saison ses scores habituels et battait même son record d’un point.

Ce premier concours à 70 mètres de la saison, bien négocié pour nos 3 représentants, donnait le coup d’envoi  d’une saison qui s’annonce prometteuse.

 

Christophe

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×